Finale départementale et régionale des labours à Montbozon le dimanche 1er septembre.

Nous tenons tout d'abord à remercier la MSA de Franche Comté qui nous a hébergés sous son stand, et aidés à la mise en place de notre matériel.

La population présente à cette manifestation était principalement constituée d'agriculteurs et d'éleveurs (environ 9000 personnes), plus préoccupés par les ravages que pouvaient faire les tiques sur leurs animaux que sur eux-mêmes.

Nous avons échangé avec une quarantaine de malades de tous âges: enfants, actifs et retraités; les exploitants en activité touchés nous ont fait part de leur difficulté grandissante à gérer leur exploitation au quotidien, difficulté aggravée par des surpiqûres régulières dans cette zone manifestement endémique.

On nous a parlé d'un grand nombre de piqûres de nymphes, très probablement à cause de ce printemps pluvieux.

Cette action de prévention a eu pour effet, non d'apprendre à utiliser des crochets à tiques comme c'est parfois le cas, mais plutôt de contrer les idées reçues sur l'éther, utilisé par une majorité.